Pourquoi faut-il en finir avec les régimes minceur ?

Le moment est arrivé, vous êtes en surpoids depuis quelques années maintenant, et aujourd’hui vous ne le supportez plus. Vous décidez donc, comme des milliers de personnes avant vous, de vous mettre au régime afin de perdre ces kilos en trop qui vous dérangent tant.

Mais voilà vous n’avez pas réussi à tenir le programme de votre premier régime, il était trop restrictif. Cela n’a pas d’importance, vous ne vous découragez pas et retentez votre chance une seconde fois avec un régime différent. Cette fois, il fonctionne, vous perdez de bons kilos et vous êtes satisfait de votre évolution. Seulement voilà, quelques semaines plus tard vos kilos durement perdus se sont réinstallés, retour à la case départ.

Vous ne lâchez toujours pas votre objectif et vous tentez une fois de plus avec une méthode de régime encore différente. Celui-ci est plus dur que les deux précédents, vous ne mangez plus grand-chose, vous avez faim toute la journée et pourtant vous ne perdez que quelques pauvres kilos pour en reprendre le double par la suite.

Cette histoire vous dit quelque chose ? Des millions de personnes ont fait la même erreur, penser que les régimes vont les aider à perdre leur poids en trop. Honnêtement, cela peut marcher, mais les chances de réussite sont extrêmement faibles et les dangers nombreux.

Nous allons voir ensemble pourquoi faire le choix d’un régime n’est absolument pas la bonne solution et pourquoi vous devriez faire les choses d’une meilleure manière pour cette fois.

Quel que soit le régime, le résultat sera le même.

Une étude publiée le 5 janvier 2005 dans le “Journal of the American Medical Association”, ayant pour but de comparer l’efficacité des régimes les plus utilisés (Atkins, Weight Watchers,…). A révélé que sur une année, les résultats en matière de perte de poids étaient similaires, et ceci quel que soit le régime utilisé.

Que le régime soit basé sur une alimentation hypocalorique, hyperprotidique, sous forme de portions préparées, avec des restrictions ou non. Les résultats à la fin des tests sont identiques, c’est-à-dire très faibles en terme de perte de graisse. De plus ces régimes ont tous le point commun de provoquer un regain de la graisse perdu après la fin du programme.

Ce qui veut dire que dans plus de 90% des cas, soit vous serez de retour à un poids similaire à la période précédent votre régime, soit vous reprendrez plus de poids que ce que vous aurez perdu, la seule utilité de vos efforts aura été de vous faire prendre encore plus de graisse. Les personnes étant des habitués des régimes connaissent généralement bien ce phénomène.

Les régimes ne servent à rien selon la science.

En effet, selon une étude américaine réalisée sur plus de vingt années par le docteur en psychologie Traci Mann, les régimes n’auraient aucune utilité.

Selon elle, le régime va à l’encontre de nos impératifs biologiques en nous privant de nourriture, une attitude opposée à l’instinct de survie qui nous pousse à consommer des aliments pour se maintenir en vie. Traci Mann expose trois changements majeurs qui nous empêchent de mener un régime à bien.

  • Neurologique
  • Hormonal
  • Métabolique

Neurologique : Lorsque vous entamez un régime, notre cerveau, fonctionnant à l’instinct, va se rendre compte que notre corps est limité en aliments. Il va donc réagir à cette information en accordant énormément d’attention à la nourriture présente dans notre environnement. Plus la nourriture sera calorique et plus notre cerveau va faire en sorte qu’il nous soit impossible de ne pas être tenté de la manger, cette nourriture va donc nous sembler plus appétissante et meilleure en goût qu’à l’accoutumée. Plus le régime sera long et plus cette sensation va se renforcer, à partir d’un moment la tentation deviendra trop forte pour résister.

Hormonal : Pendant une période de perte de poids intense, le cerveau va commencer à s’inquiéter de voir une aussi grande quantité de ses réserves disparaître, il va donc tout simplement demander au corps d’arrêter de produire les hormones responsables de la satiété (la leptine). Et en parallèle, il va demander une augmentation de la production des hormones responsables de la faim (la ghréline).

Métabolique : Lorsque vous effectuez un régime, votre corps va fonctionner au ralenti pour tenter de limiter sa perte de réserve. (Imaginez être en déficit de 1000 euros chaque mois sur votre compte en banque car vous dépensez trop, la première chose que vous ferez c’est de limiter vos dépenses afin d’équilibrer les entrées et sorties d’argent. Le corps fonctionne exactement de la même façon.)

Dans cette situation le corps va donc optimiser et limiter ses dépenses d’énergie, vous serez plus fatigués et plus lents au quotidien, la régénération de vos tissus sera bien plus longue, vous perdrez en vivacité intellectuelle, votre système immunitaire va perdre en efficacité, … Si votre régime se prolonge, il se pourrait même que votre corps s’adapte si bien à sa nouvelle alimentation, qu’il se remettrait à stocker de la graisse avant même la fin de votre régime.

Il faut bien comprendre que notre organisme ne fait aucune distinction entre le fait de mourir de faim et l’action de faire un régime, les processus s’activant pour l’un s’activeront pour l’autre également. Faire un régime est donc comparable à se faire mourir de faim volontairement. Si vous pensez que les entreprises derrière ceux-ci ont étés conçues pour vous permettre de retrouver une bonne santé, alors vous êtes dans le faux. Ces sociétés n’ont qu’un seul et unique but, se faire de l’argent sur le dos de vos souffrances, rien de plus.

Il n’est jamais rentable pour ces entreprises de vous voir réussir, pourquoi ? Pour la simple raison que si vous réussissez à maigrir alors automatiquement vous disparaissez de la liste de leurs clients potentiels. Ils ont donc tout intérêt à vous voir réussir dans un premier temps (le temps du régime) puis vous voir reprendre du poids à la suite de celui-ci, de cette façon ils pourront toujours vous revendre quelque chose une nouvelle fois.

Pourquoi les régimes ne fonctionnent-ils pas ?

Nous savons maintenant que les régimes ne font pas de bons alliés lorsque nous désirons perdre du poids, mais pour quelles raisons exactement ? Voici plusieurs effets indésirables des régimes qui ont un impact très négatif sur vos chances de réussite.

Le changement brutal d’alimentation : L’immense majorité, si ce n’est la totalité, des personnes commençant un régime se retrouvent à modifier leur alimentation du jour au lendemain en un claquement de doigts. Très mauvaise idée.

Modifier ses habitudes alimentaires du jour au lendemain, additionner à une baisse de calorie ingérée, aura pour incidence de mettre votre corps dans un état de stress intense. Il passera, comme nous l’avons déjà vus, en mode “économie d’énergie” afin de pallier ce déficit. En plus des effets que nous avons vu plus tôt, le mode économie d’énergie va avoir comme répercussion de consommer les tissus musculaires afin de limiter toujours plus les dépenses inutiles. Vous perdrez donc de la graisse, mais aussi une énorme quantité de muscles au passage. Une fois votre régime terminé, un pourcentage non négligeable du poids perdu sera composé de muscles.

Une perte de poids trop rapide : Combien de fois peut-on lire sur internet la promotion de méthodes minceur pouvant vous faire perdre 10 kilos en une semaine. Effacez de votre esprit l’idée que votre perte de poids sera rapide, si vous voulez perdre vos kilos pour ne plus jamais les revoir, alors cela prendra du temps et sûrement pas une pauvre petite semaine.

Vous connaissez l’unique et la meilleure façon de perdre 10 kilos en très peu de temps ? Se couper une jambe. Toutes les autres méthodes ne sont qu’un mensonge pour faire vendre, jamais de votre vie vous n’arriverez à perdre autant de poids en aussi peu de temps avec un quelconque régime. Et si par malheur vous y arriviez, honnêtement je pense qu’il n’y a pas de méthode plus efficace pour bousiller sa santé pour les prochaines années à venir.

Retenez simplement que plus une perte de poids est rapide et plus votre perte de muscles et d’eau sera importante, à la suite d’une semaine de régime intensive vous serez juste déshydratés et carencés mais rien de plus. Vos kilos reviendront encore plus nombreux les semaines suivantes soyez-en certains.

Une personne à corpulence normale peut espérer perdre entre 500 grammes et 1 kilo par semaine, en sachant que la perte sera plus souvent proche des 1 kilo lors des premières semaines puis des 500 grammes au fur et à mesure de la progression. Pour un cas d’obésité avancé, la perte sera plus rapide.

Si vous pensez que cela est peu, souvenez-vous qu’un kilo de graisse équivaut à plus de 7500 calories, si vous pensez pouvoir perdre 10 kilos en une semaine il vous faudra brûler plus de 75 000 calories. Si vous avez l’habitude de consommer 2000 calories par jour ce chiffre représente près de 38 jours sans manger, normalement à ce stade tout le monde s’est rendu compte de l’impossibilité de la tache ainsi que de l’arnaque de ces régimes en faisant la promotion.

Ne pas faire de sport : La plupart des programmes ont les mêmes stratégies de vente, “Perdez du poids SANS EFFORT”. Ce fameux “sans effort” me fait doucement rigoler, comme le disait si bien Vidal Sassoon : “Le seul endroit où le succès précède le travail est dans le dictionnaire.” En bref si vous ne faites pas d’effort alors vous n’aurez pas de récompense, ce n’est pas plus compliqué que cela.

Je considère le sport indispensable pour jouir d’une vie saine, je le considère encore plus indispensable lorsqu’il s’agit de perdre du poids.

Le sport vous donne un avantage inestimable pour remplir votre objectif. Vous aurez une dépense supérieure de calories pendant l’effort, ce qui aidera à brûler des graisses. Vos muscles gagneront en taille est en force, ce qui aura pour incidence d’augmenter votre métabolisme de base, c’est-à-dire la consommation de calorie de votre organisme lorsque vous êtes au repos ce qui est loin d’être négligeable.

Plus vous utiliserez un muscle et plus il consommera d’énergie pour un effort similaire, par exemple un tennisman débutant consommera peut-être 250 calories pendant son premier entraînement puis 550 par la suite pour un effort de même durée. Ce phénomène est dû à la multiplication des mitochondries au sein du muscle, sans rentrer dans les détails un nombre élevé de mitochondries permet une consommation d’énergie supérieure.

Le sport est un excellent moyen pour ne pas reprendre les kilos perdus à la suite d’une perte de poids conséquente pour la raison évoquée au-dessus. La densification de vos tissus musculaires vous permettra également de vous affiner, surtout au niveau des bras, de la taille et des cuisses.

Je considère ce sujet tellement indispensable, qu’un article entier lui sera consacré par la suite.

Quelques raisons supplémentaires en vrac : Les régimes successifs provoquent un effet “yo-yo”. Plus cet effet est répété et plus la perte de poids sera compliquée à mener à bien à l’avenir, de plus il augmente les risques de diabète, maladies cardio-vasculaires, diminue l’efficacité du système immunitaire, …

Lors d’un régime l’organisme diminue sa dépense énergétique d’environ 20%, cette diminution est toujours observable une fois le régime terminé, la reprise de poids en est facilité vous l’aurez compris.

Les médicaments permettant une perte de poids augmentent les risques de pathologies hépatiques (foie).

Selon les travaux de Traci Mann, un régime est impossible à tenir sur la durée pour la simple raison que le régime en lui-même est un déséquilibre alimentaire et donc pas conséquent impossible à tenir sur une longue période au risque de mettre sa vie en danger. C’est pour cette raison que le corps va mettre un certain nombre de dispositifs en place pour nous empêcher de perdre davantage.

En conclusion.

Je vous invite donc à rester loin des régimes, inutile de vous fournir les noms vous les connaissez déjà aussi bien que moi, généralement ils sont promus par des stars de cinéma ou de soi-disant experts en nutrition. Souvenez-vous que malgré leurs belles promesses, ils sont extrêmement déséquilibrés d’un point de vue nutritionnel en supprimant des catégories d’aliments indispensables à notre bonne santé. En bref, ne faites pas confiance aux régimes à la mode, ils sont illogiques, inadaptés et dangereux.

Vous êtes seul responsable de votre santé, alors soyez responsable ! 😉

Si vous pensez que cet article peut aider un ami, n’hésitez pas a partager !

Partager sur facebook
Facebook 0
Partager sur twitter
Twitter
Fermer le menu
×
×

Panier

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer